LES GALAXIES, LES VILLES DES ÉTOILES

 

 

Les plus importants amas d'étoiles, de poussières et de gaz interstellaires sont appelés galaxies. A l'œil nu, ces galaxies se présentent sous l'aspect, de taches floues dans le ciel nocturne, mais le télescope révèle qu'elles sont constituées de milliards d'étoiles. Une galaxie typique contient 100 milliards d'étoiles, et son diamètre peut atteindre 10 000 années-lumière. L'univers contient entre 100 milliards et 1 000 milliards de galaxies. Celles-ci sont disséminées dans l'espace, à la manière de villes d'étoiles, éloignées de leurs voisines. Si les étoiles d'une telle " ville avaient la taille d'êtres humains, alors chaque étoile serait à 100 000 kilomètres de sa voisine, et la ville s'étalerait sur une superficie des millions de fois supérieure à celle d'un continent.

 

Galaxie du Tourbillon - M51

 

La plupart des galaxies ont une forme de spirale. Elles comportent une région centrale, ou noyau, où les étoiles sont le plus densément groupées ; ce noyau est entouré d'un disque plat, où les étoiles sont alignées sur des bras de spirale, comme les rues d'une ville menant dans le centre. D'autres galaxies ont un aspect plus uniforme, elliptique ; d'autres encore sont de forme tout à fait irrégulière.

 

Galaxie M81 

 

 Il existe 4 formes de galaxies :

ELLIPTIQUE

De la forme du ballon à celle de l'œuf. Elles contiennent surtout de vieilles étoiles et sont les plus communes.

SPIRALE

De la forme d'un disque. Les nouvelles étoiles naissent dans les bras, les vieilles se trouvant dans le noyau.

 

 

 

 

 

 

 

 

SPIRALE BARRÉE

Elles ressemblent aux galaxies spirales mais leur noyau allongé forme une barre, de laquelle partent des bras en spirale.

IRRÉGULIÈRE

Certaines ressemblent à une spirale déformée, d'autres ne possèdent aucune forme repérable. Ce sont les plus rares.

 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

 

 

 

Seules 3 galaxies sont visibles à l’œil nu, 2 dans l’hémisphère austral – les Petit et Grand Nuages de Magellan – et la troisième dans ciel boréal – la galaxie d’Andromède, dans la même constellation du même nom. D’autres affirment être capables, dans d’excellentes conditions d’observations, d’en voir une quatrième, appelée M33, dans la constellation du Triangle, entre Andromède et le Bélier.

 

 

La galaxie d’Andromède est l’objet le plus lointain perceptible à l’œil nu. Elle est située à environ 20 milliards de milliards de kilomètres.

 

 

Si l’on tentait de compter les étoiles d’une galaxie à raison d’une par seconde, il faudrait 3 000 ans pour les compter toutes.

 

 

En 1990, la plus grande galaxie jamais observée à été découverte par les astronomes de l’observatoire de Kitt Peak en Arizona (USA). Cette galaxie, baptisée Abell 2029, est plus de 60 fois plus vaste que la Voie Lactée ; elle comprend 100 milliards d’étoiles.

 

 

Les plus petites galaxies ont un diamètre trente fois moindre que celui de la Voie lactée et ne contiennent qu’environ 100 000 étoiles.

 

 

S’il y a 1 000 milliards de galaxies dans l’univers, et 100 milliards d’étoiles dans chaque galaxie, alors le nombre des étoiles serait de 100 000 milliards de milliards (soit 160 galaxies, ou 16 000 milliards d’étoiles, pour chaque individu vivant sur Terre).

 

 

La galaxie M87 de l’amas de la Vierge émet un jet de gaz à 5 000 années-lumière dans l’espace. En certains points, ce jet est plus brillant que 40 millions de soleils.